Aller au contenu principal

Partager Mayotte – Le FIPHFP accompagne les employeurs publics dans l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés par email

Mayotte – Le FIPHFP accompagne les employeurs publics dans l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés

L’obligation d’emploi des travailleurs handicapés pour les employeurs publics de Mayotte n’est effective qu’à compter de cette année 2022. Depuis 2020, le FIPHFP accompagne les employeurs mahorais afin de préparer cette échéance. Des séances de travail collectives et des séances d’accompagnement individuelles sont ainsi organisées.

Un contexte mahorais spécifique

A Mayotte persistent des croyances qui considèrent certaines maladies, mentales notamment et de manière générale les handicaps, comme l’expression d’un mauvais sort ou d’un châtiment divin.

Le handicap a mis du temps à avoir une visibilité sociale et médicale en termes d’accompagnements dans la mesure où le système médical n’offrait pas de suivi spécialisé. Vécu comme honte, il est encore tabou, par peur du rejet vis-à-vis de la communauté de proximité.

Jusqu’aux années 1980, existait un système d’entraide sociale villageoise, de solidarité coutumière. Depuis, des associations se sont créées et l’accompagnement des personnes en situation de handicap s’est organisé. Le conseil départemental a initié un schéma départemental de l’autonomie en 2016.

Si l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés a débuté dans le secteur privé en 2008, ce n’était pas le cas pour le secteur public pour des raisons réglementaires. Il était initialement prévu que celle-ci soit établie en 2021, mais la crise sanitaire a repoussé les échéances. Elle le sera en 2022.

L’accompagnement du FIPHFP en matière de DOETH

Depuis 2020, les employeurs publics mahorais sont accompagnés par le FIPHFP pour les préparer à cette échéance. Tout a débuté par l’envoi d’un courrier du préfet de Mayotte à tous les employeurs publics, les informant de cette obligation et des modalités d’accompagnement qui seront mises en place. Tous les employeurs ont été ensuite contactés individuellement par le FIPHFP pour leur expliquer les démarches à suivre. Un plan de professionnalisation inter-fonction publique des personnels RH a été mis en place, en partenariat avec le CNFPT , l’ANFH et la PFRH qui a permis de sensibiliser les personnels aux problématiques inhérentes au handicap.

Deux séances de travail, le 17 et le 31 janvier, ont été organisées avec Marie-Claire Koenig-Maillard, Responsable de l’Unité recouvrement Handicap Retraite en charge de la DOETH pour le FIPHFP , accompagnée de Thierry Condère, pour rappeler les incontournables qui permettront de faire sa DOETH .

Des séances individuelles, par structure, sont également proposées à compter du 15 mars, dans le cadre de l’accompagnement proposé par le FIPHFP , le CNFPT , l’ANFH et la PFRH afin de réaliser sa 1ère déclaration en direct.

< < Revenir à la liste des actualités