Aller au contenu principal

Partager Focus sur la sécurisation des parcours professionnels lors du dernier webinaire Handicap & Emploi par email

Focus sur la sécurisation des parcours professionnels lors du dernier webinaire Handicap & Emploi

Jeudi 9 juin 2022 était organisé par le , via son dispositif Handi-Pacte en Île-de-France, un webinaire Emploi & Handicap national consacré à la sécurisation des parcours professionnels des personnes en situation de handicap.

Au-delà du recrutement et du maintien dans l’emploi, l’ambition portée par le à travers ce webinaire était de présenter les actions mises en œuvre pour assurer aux agents en situation de handicap un déroulé de carrière comme tout agent. Ce webinaire a ainsi été l’occasion pour le FIPHFP de partager informations, retours d’expériences et bonnes pratiques en la matière auprès des 132 employeurs publics participants à ce webinaire.

La compétence, comme clé d'entrée dans l'emploi et l'évolution professionnelle

Guillaume Lugagne, Directeur chez EvoCare a introduit le webinaire avec des éléments de cadrage et définition des notions, notamment celle de sécurisation, qui implique pour l’employeur d’apporter des garanties, rassurer le collaborateur et lui donner confiance. Guillaume Lugagne a insisté sur le fait que le processus de sécurisation des parcours professionnels ne peut fonctionner sans l’appui sur la compétence comme clé d’entrée dans l’emploi et d’évolution professionnelle.
L’importance de veiller à la sécurisation des parcours professionnels par rapport aux agents en situation de handicap est rappelée au travers de quelques chiffres issus du rapport du Défenseur des Droits :

  • Depuis bientôt cinq ans, le handicap est le premier motif de saisine du Défenseur des droits en matière de discrimination.
  • L’emploi le premier domaine dans lequel s’exercent ces discriminations.
  • D’après le baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, le fait d’être en situation de handicap ou de souffrir de maladies chroniques multiplie par trois le risque de discrimination au travail.
  • Environ 80 % des saisines que reçues concernent l’évolution de carrière et le maintien dans l’emploi.

 
La Loi de transformation de la fonction publique (LTFP) prévoit une gestion plus inclusive des ressources humaines par le renforcement de I’égaIité professionnelle et de I’aménagement des parcours professionnels pour les travailleurs handicapés. EIIe propose plusieurs outils expérimentaux, notamment un dispositif de promotion en catégorie supérieure réservé aux personnes en situation de handicap. II s’agit d’une sélection dérogatoire et expérimentale ouverte pour les fonctionnaires en situation de handicap, leur permettant d’accéder à un corps de niveau supérieur.

Le dispositif est prévu par l’article 93 de la loi n° 2019-828 du 6 aout 2019 de transformation de la fonction publique. Sa mise en œuvre est prévue jusqu’au 31 décembre 2026. Les modalités pratiques de la sélection sont définies par ie décret n° 2020-569 du 13 mai 2020.

Un dispositif expérimental au sein du pôle ministériel de la Transition écologique, cohésion des territoires, mer

Engagée dans une politique volontariste d’empIoi et de maintien dans I’empIoi des personnes en situation de handicap, la du pôle ministériel de la Transition écologique, cohésion des territoires, mer a décidé de mettre en œuvre ce dispositif expérimental dès 2021. Dispositif que Fabienne Trombert, Cheffe de bureau de l’appui au service pour les recrutements a détaillé en précisant notamment les particularités du dispositif :

  • des promotions supplémentaires par rapport à celles autorisées annuellement,
  • des postes identifiés à l’avance.

La procédure de sélection s’est déroulée sur les mois d’août 2021 et septembre 2021 : 45 candidats ont été sélectionnés sur dossier en vue d’être auditionnés par le jury. A l’issue des auditions, 16 lauréats ont été admis sur liste principale.
 
Ses propos ont été complétés par le témoignage de Loïc Sedillot qui a fait un retour d’expérience en tant que bénéficiaire du dispositif. Ayant eu connaissance du dispositif par bouche à oreille, il s’est alors positionné sur le concours via l’intranet. Il a préparé un dossier RAEP (reconnaissance des acquis de l’expérience) et son concours. Pour lui, le dispositif est une opportunité à saisir pour se présenter à une promotion, ceci demande un investissement pour préparer le concours mais également à l’issue du concours au sein de sa nouvelle équipe, susciter l’envie d’être pris dans le service. Loïc a pris ses fonctions au 1er décembre 2021 sur le poste d’attaché en tant que chargé de mission planification. A la fin de l’année de détachement, il pourra être intégré dans le corps de promotion à l’issue de la même commission pour apprécier l’aptitude professionnelle.

Favoriser les parcours professionnels au sein de la Caisse nationale d'assurance vieillesse ( )

Jérôme Friteau, Directeur des ressources humaines et de la transformation à la CNAV a ensuite présenté les enjeux de la CNAV à prendre en compte les trajectoires professionnelles. En effet, la CNAV mène une politique handicap dynamique depuis plusieurs années, politique intégrée dans les pratiques . Au-delà du recrutement, de l’adaptation des postes et du maintien dans l'emploi, la Caisse a souhaité aller plus loin et gravir une marche supplémentaire dans l’accompagnement des salariés en situation de handicap en identifiant les actions à mener et les dispositifs à promouvoir pour rendre davantage possible les parcours professionnels.
Christelle Brunet, référente nationale handicap à la CNAV est revenue sur l’origine de la réflexion et les éléments déclencheurs : fin 2019, lors du bilan préparatoire visant au projet de conventionnement avec le FIPHFP, à l’occasion des tables rondes, les salariés en situation de handicap ont exprimé des doutes sur leur développement de carrière : accès à la formation, mobilité, déroulé salarial… La CNAV a souhaité s’assurer de sa capacité à accompagner tous les talents, sans que les processus RH ne créent de différence de traitement occasionnant un déroulé de carrière moins favorable.

Dans ce cadre, la Caisse a donc sollicité un cabinet externe spécialisé dans les RH et le handicap pour mener une étude des procédures et outils relatifs à l’évolution professionnelle afin de s’assurer de la prise en compte effective du handicap et le cas échéant de mener des actions correctrices.
L’étude a permis un renouvellement de l’intérêt en interne sur le sujet du handicap, avec une mobilisation des acteurs RH, managers, médecine professionnelle, partenaires sociaux et personnes en situation de handicap. Un travail conséquent a été mené avec le pôle Data RH pour concaténer des données. Sur l’ensemble des indicateurs étudiés, si le développement salarial est identique pour tous, l’analyse a montré que les effectifs de salariés en situation de handicap sont légèrement en deçà de l’ensemble de la population pour l’accès à la formation et l’accès à la mobilité verticale ou horizontale. A la suite de cette étude, trois ateliers de travail ont été organisés pour construire un plan d’actions avec comme engagement de suivre un certain nombre d’indicateurs.  La sera consacrée à la sécurisation des parcours. Les salariés en situation de handicap pourront bénéficier d’ateliers collectifs et des accompagnements individuels pour travailler sur leurs parcours et leurs projections. Ces actions seront ensuite reconduites chaque année. Des coachs internes sont désormais à disposition pour soutenir et accompagner l’empowerment des salariés en situation de handicap et la réassurance sur ses propres capacités. Des actions à destination de managers sont également prévues.
 
Enfin, un temps d’échange a été réservé en fin de webinaire afin de permettre aux participants de poser directement leurs questions, ou faire part de leurs remarques, auprès des différents intervenants.

Des actions inspirantes qui peuvent être déployées au-delà du cadre réglementaire, pour les non fonctionnaires.

Un participant au webinaire

Visionnez l'intégralité de ce webinaire ci-dessous :

 

< < Revenir à la liste des actualités