• Email

Nos valeurs / nos missions

Créé par la loi n°2005-102 du 11 février 2005, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) est un acteur essentiel de la politique handicap dans la Fonction publique.

Le au service des employeurs publics

Le FIPHFP relève les défis sociétaux posés par la loi du 11 février 2005 en apportant des réponses concrètes et efficaces dans le champ de l’insertion et du maintien en emploi des personnes en situation de handicap.

Il collecte les contributions financières versées par les employeurs publics, employant au moins 20 équivalents temps plein (ETP), soumis à l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap.

Son action concerne les trois Fonctions publiques :

  • la Fonction publique territoriale (communes, départements, régions...),
  • la Fonction publique hospitalière,
  • la Fonction publique d'Etat.

Le FIPHFP intervient sur l’ensemble du territoire et pour tous les employeurs publics en proposant des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité numérique.

Les missions du FIPHFP

Le FIPHFP est un catalyseur de l'action publique en matière d'emploi des personnes en situation de handicap. Sa mission : impulser une dynamique et inciter les employeurs publics à agir en favorisant le recrutement, l'accompagnement et le maintien dans l'emploi au sein des trois Fonctions publiques.

Il aide les employeurs publics à remplir leurs engagements vis-à-vis des personnes en situation de handicap et à atteindre le taux légal d'emploi de 6%. Par ses financements et les partenariats qu'il noue, il incite les employeurs à mettre en œuvre des politiques d'inclusion professionnelle ambitieuses et à contribuer au changement de regard.

Le FIPHFP favorise, grâce à ses actions :

  • le recrutement et l’insertion professionnelle,
  • la formation et l'accompagnement tout au long du parcours professionnel,
  • le maintien dans l'emploi des agents en cas de handicap survenu au cours de leur activité professionnelle,
  • l’accessibilité de l’environnement numérique,
  • la sensibilisation du collectif de travail aux questions du handicap.

Des résultats au rendez-vous

Chiffres 2021 issus du rapport annuel d'activité et de gestion

5,44%

de taux d'emploi direct

35 873

recrutements de personnes en situation de handicap dans la Fonction publique

11 640

agents publics maintenus dans l'emploi dans la Fonction publique

1 000

apprentis intégrés en moyenne annuellement

980

conventions signées avec les employeurs publics

255 859

bénéficiaires de l'obligation d'emploi dans la Fonction publique

Aujourd'hui, le FIPHFP se projette au-delà de ces résultats. Les réformes lancées tracent les lignes directrices de l'engagement renouvelé du Fonds :

  • une offre de services toujours plus accessible pour les bénéficiaires, employeurs comme personnes en situation de handicap,
  • une articulation repensée des dispositifs de droit commun et des dispositifs spécifiques pour plus de fluidité.

Relever de nouveaux enjeux

Le FIPHFP aborde plus que jamais la question du handicap dans une approche collective et s’engage à relever ces nouveaux enjeux dans le respect de ses principes d’intervention :

  • une logique d’accompagnement dans la durée du bénéficiaire et la garantie d’un continuum de parcours (articulation entre les acteurs de l’orientation, de l’insertion et du maintien),
  • la déclinaison des enjeux au plus près des territoires et des employeurs publics grâce à une animation du réseau des acteurs locaux,
  • la structuration de la politique handicap et la pérennité de son portage auprès des employeurs publics, en privilégiant le conventionnement avec ces derniers.

Question / Réponse

  • Question

    Comment est organisé le FIPHFP ?

    Réponse

    Installé en juin 2006, le FIPHFP est un établissement public à caractère administratif dont la gestion administrative a été confiée à la Caisse des Dépôts.

    Sa gouvernance est assurée par un comité national composé de représentants des employeurs des trois fonctions publiques, des représentants des personnels et des associations intervenant dans le champ du handicap.

    17 comités locaux, habilités à décider de certains financements, déclinent la politique du comité national dans chacune des régions. Ils sont placés sous la présidence des préfets de région et animés par les directeurs territoriaux au handicap (DTH).