4 propositions du FIPHFP pour apprendre de la crise sanitaire et revisiter les modes de travail

Actualité

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur la vie professionnelle des personnes en situation de handicap, notamment en situation de télétravail ? Telle est la thématique sur laquelle s’est penchée le Conseil scientifique du FIPHFP et sa direction. 

Il résulte de cette réflexion quatre propositions concrètes à destination des DRH des employeurs publics. Leur objectif : leur permettre d’accompagner au mieux les agents en situation de handicap qu’ils soient en télétravail ou lors de leur retour en présentiel.

La crise du coronavirus a amplifié les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap. Isolement lié au confinement, accentuation des troubles liés au stress et à l’anxiété, impact du télétravail, accessibilité numérique… Les personnes en situation de handicap ont été particulièrement impactées tant dans leur vie personnelle, que professionnelle. Concernant cette dernière, la crise sanitaire a profondément modifié l’organisation du travail des agents (visioconférence, partage de dossiers, relationnel à réinventer…) et montré les limites du management pratiqué jusqu’ici.

S’appuyant sur de nombreuses études menées ces derniers mois, le Conseil scientifique du FIPHFP a souhaité alerter les DRH et managers sur leurs responsabilités vis-à-vis de leurs salariés touchés par la crise sanitaire et ses répercussions sur leur professionnelle et personnelle. Afin de les accompagner, le Conseil scientifique a fait émerger 4 propositions concrètes :

  1. Faire en sorte que le retour en présentiel soit préparé, accompagné et partagé par le collectif de travail
  2. Favoriser l’échange afin de décider collectivement des nouvelles modalités de travail
  3. Trouver le bon rythme de travail / Aménager ou réaménager le poste de travail
  4. Être attentif aux moindres signaux et demander de l’aide

Revisiter les modes de travail - Conseil scientifique du FIPHFP - s... - pdf (199,74 ko)